Accueil Verre & environnement

Verre & environnement

Un engagement sans faille

La protection de l’environnement mobilise de plus en plus les instances internationales. Les ressources naturelles s'amenuisent, des montagnes de déchets sont générées par la société de consommation, les décharges sont saturées, les nappes phréatiques polluées.
Dans le cadre général de la Convention de Rio, en accord avec les Directives Européennes sur les questions de l’environnement, l’Industrie du Verre d‘Emballage a souscrit, avec le Ministère de L’Environnement, un engagement volontaire global et ambitieux pour réduire, de manière drastique, son impact sur l’environnement et assurer le développement durable de son activité. Cet engagement conduit à réduire de façon importante :

  •  les déchets : le produit lui-même dans sa fin de vie par le développement de son recyclage, ainsi que les déchets des sites de production
  •  les rejets liquides : l’eau de process utilisée dans les usines
  •  les émissions atmosphériques : gaz carbonique, oxydes d’azote et de soufre, poussières...

Emissions de gaz carbonique : trois facteurs pris en compte

  • Recyclage et pureté atmosphérique font bon ménage : en supprimant les matières premières carbonatées, chaque tonne de calcin enfournée permet de réduire de 200 kg les émissions de gaz carbonique d’origine minérale fossile.
  • Amélioration du rendement énergétique : sous l’impulsion des chocs pétroliers des années 70, la conception des fours verriers a intégré les considérations d’économie d’énergie, ce qui permet à l’industrie française du verre d’emballage de se situer, au plan mondial, au meilleur niveau des performances énergétiques. Des gains supplémentaires sont encore possibles par le remplacement progressif des fours les moins performants et par une maîtrise optimisée de l’exploitation.
  • Utilisation des différentes sources d’énergie : l’équipement des fours en système bi-énergie et l’augmentation de la proportion du gaz naturel dans le mix de combustion contribue aussi à la réduction des émissions de co². L'utilisation de calcin et les différentes mesures prises au plan énergétique diminuent  la quantité de gaz carbonique émise par l’industrie du verre d’emballage.

Prévention et réduction à la source : l’allègement prioritaire

Conformément à l’esprit de la Directive Européenne, l’allègement des contenants est prioritaire.

En allégeant leur matériau, en s’engageant volontairement et résolument dans une démarche globale de technologie propre, en développement le recyclage, les industriels du verre d’emballage se comportent, une nouvelle fois, en industriels responsables, conscients de leur rôle dans la protection de l’environnement et des enjeux pour l’avenir.