Accueil Le recyclage du verre L'histoire du recyclage

L'histoire du recyclage

En 1974, les premières bouteilles de verre étaient collectées et recyclées en France, à l'initiative des verriers, même si on ne parlait pas encore de Développement Durable... Pourtant, quelques précurseurs ont organisé et lancé le recyclage du verre. L'idée a plu, l'industrie verrière tout entière a investi, la dynamique s'est enclenchée, le Geste Verre était né ! Et il est vite devenu partie intégrante du quotidien de millions de Français.

Voici  la prodigieuse histoire du recyclage du verre :

1974

La première collecte de verre d'emballage a lieu, la première opération de recyclage est lancée. Le premier conteneur est installé à Autreville-sur-la-Renne (52). Nous sommes au lendemain du premier choc pétrolier, les économies d'énergie sont à l'ordre du jour : or, le calcin fond à une température inférieure à celle des matières premières, il y a là un gain énergétique évident.C'est Jean Tournier la Ravoire, directeur d'une usine verrière à Reims, qui a le premier l'idée d'étendre le recyclage, depuis toujours pratiqué en usine, à du verre issu de la consommation des ménages. Mais il faut proposer un élément de motivation supplémentaire au grand public pour qu'il accepte de devenir trieur : ce sera une grande cause humanitaire, en association pour commencer avec le Comité Champagne-Ardenne de la Ligue contre le Cancer.

Le principe remporte un grand succès au niveau national. La collectivité territoriale vend le verre qu'elle collecte au verrier et reverse une partie des sommes qu'elle reçoit à la Ligue Nationale contre le cancer.

Systématique au départ, ce soutien est laissé depuis 1992 à l'appréciation des collectivités. Aujourd'hui encore, 10 % du verre collecté contribue à la lutte contre le cancer.

Après ce démarrage régional en Champagne-Ardenne, l'industrie du verre s'engage résolument dans la démarche et organise le recyclage de son matériau au plan national. Des délégués régionaux sont déployés pour coordonner et dynamiser la chaîne du recyclage auprès des collectivités locales, des collecteurs-traiteurs et des distributeurs.

1976

1ère convention de l'industrie verrière (représentée par la Chambre Syndicale des Verreries Mécaniques de France) avec le Ministère de l'Industrie et de la Recherche. À partir de cette date, l'industrie du verre s'engagera toujours, par contrat, sur des objectifs quantitatifs, atteints voire dépassés.

1984

Lancement de Verre Avenir, département communication de la Chambre Syndicale des Verreries Mécaniques de France, qui reçoit La Palme d'or de la publicité décerné par Emballage Magazine.

1990

Verre Avenir invite les municipalités de France à participer au concours « Marianne de Verre ».

Les lauréats sont sélectionnés selon quatre critères :

- la quantité de verre collecté par habitant,
- la qualité de l'information envers les citoyens,
- la qualité des animations,
- le développement de la collecte.

Ce concours s'imposera comme le grand rendez-vous annuel du recyclage du verre pendant plus de 10 ans. 17 000 communes françaises recyclent leur verre, presque une sur deux. Les 32 000 conteneurs installés sur le territoire reçoivent 800 000 tonnes de verre. On estime que 35 millions de Français ont acquis le Geste Verre. Pour tout savoir sur le recyclage du verre, il existe désormais un service Minitel, « 3615 Verre Avenir ».

En moins de 20 ans, la collecte du verre a su remporter l'adhésion - d'un large public, qui a perçu très tôt l'intérêt de ne pas « gaspiller » la matière première tout en contribuant à une noble cause, - des collectivités locales, qui ont compris que le tri leur rapportait de l'argent et leur faisait économiser sur la mise en décharge, - et ont su convaincre et rassurer en reprenant l'ensemble du verre collecté.

1992

26% du verre d'emballage est recyclé, soit près de 800 000 tonnes. Il est alors avec l'acier le seul matériau d'emballage à faire l'objet d'une collecte sélective significative.

Le décret 92-377 est promulgué, en application de la loi du 15 juillet 1975, relative à l'élimination des déchets et à la récupération des matériaux. Ce décret dit « Lalonde » fait obligation aux conditionneurs de produits à destination des ménages de contribuer à l'élimination de leurs emballages après usage. Dans ce cadre, Adelphe et Eco-Emballages sont créées, avec la contribution des fabricants d'emballages. Ces deux sociétés sont agréées pour aider les collectivités locales à mettre en place et développer des systèmes de collecte et de valorisation des emballages usagés.

L'organisation du recyclage mise en place par l'industrie du verre est intégrée dans ce dispositif et continue à s'y développer.

Les verriers renouvellent leur engagement à reprendre la totalité du verre collecté : c'est la Garantie de reprise, également souscrite pour la première fois par les autres matériaux. Des filières de tri et de recyclage se mettent en place progressivement pour les autres matériaux d'emballage.

Autre événement en 1992  le « Marathon des verriers » qui rassemble le personnel de 16 usines verrières, sous le parrainage de Michel Barnier, président du Conseil général de Savoie. Ce Tour de France du verre - 600 participants, 4 300 kilomètres parcourus à pied ou en vélo, 40 départements traversés - est une formidable opération de communication sur le terrain avec distribution de tee-shirts, casquettes, pin's, brochures pédagogiques.

1993

Une mallette pédagogique sur le verre et son recyclage est distribuée aux écoles primaires, à destination des élèves de CM1 et CM2. Elle remporte un vif succès et est rééditée dès 1995, puis en 2005.

1998

L'exposition itinérante d'oeuvres originales, « Le Geste Verre vu par 16 créateurs » commence pour plusieurs années son périple à travers la France.

2000

Le taux de recyclage du verre d'emballage atteint 50 %. Soit un gain de 15 % en 8 ans, dans un contexte économique favorable.

2007

Avec les Forums Eternellement Verre, les verriers français ouvrent leurs usines et vont à la rencontre de leurs partenaires de la chaîne du recyclage du verre (collectivités, traiteurs, sociétés agréées). Ils font étape à Albi, Cognac, Chalon-sur-Saône, Labégude, Vergèze et Béziers. Leur objectif est de sensibiliser les acteurs du recyclage à la nécessité d'une collecte quantitative et qualitative.

2008

Le taux de recyclage du verre d'emballage atteint plus de 61 % : l'objectif fixé par la Directive européenne est dépassé.

Verre Avenir met en ligne sur son site internet, www.verre-avenir.fr , un ensemble d'outils de communication  téléchargeables gratuitement pour aider les collectivités territoriales à sensibiliser le public au recyclage du verre. Un espace Communication est créé à cet effet.  Découvrez les outils   

Verre Avenir est partenaire du BeGreen Film Festival, dédié aux pockets films sur le thème du développement durable. Cette participation a été reconduite en 2009.

2009

Le site internet Verre Avenir Juniors est lancé, pour initier et convaincre les trieurs de demain de façon ludique et interactive. Sur www.verreavenirjuniors.fr   Chloé, Victor, Lucas, Jam's et Tom expliquent tout ce qu'il faut savoir le recyclage du verre avec décontraction et bonne humeur.
On y trouve aussi un espace de téléchargement d'outils de communication réservé aux enseignants, des jeux et quiz, un lexique et des vidéos pédagogiques.

2011

Un nouveau kit pédagogique pour les enfants du cycle 3 est lancé.
Verre Avenir met en ligne son nouveau site internet, www.verre-avenir.fr , plus interactif.
Le taux de recyclage du verre d'emballage atteint 70,7 %.

2014

Le taux de recyclage du verre d'emballage atteint 74,6 %.